Femme Avenir

Les actualités de l'association Femme Avenir



Le Rabbin Eric-Meyer Aziza de la synagogue d’Arcachon reçu par FEMME AVENIR BASSIN


Pas moins de 50 participants ont assisté à cette conférence organisée sur le judaïsme.
Présent sur le Bassin d’Arcachon depuis 2012. Auparavant dans le département 91 puis en Suisse, le Rabbin intervient depuis quelques années au lycée St Elme pour démystifier sa religion. Il existe une charte de laïcité proposant un enseignement nécessaire des religions pour se forger une opinion.
Dans ce cadre, il propose tous les ans aux classes de seconde, une visite de la synagogue. Les échanges sont francs et bienveillants.
Il crée en 2017 l’Amitié Judéo-Chrétienne d’Arcachon. Il organise des conférences, des cours de pensées juives dans le but de faire connaitre le judaïsme pour apaiser la relation par une meilleure connaissance.

Au détour de cette enrichissante conférence …
Détails sur les 3 courants : le judaïsme ultra-orthodoxe, le judaïsme consistorial et le judaïsme libéral.
Les fêtes, il en existe 14, corrélées aux fêtes chrétiennes.
Le Rabbin répond aux différents clichés tels que nez crochu, radinerie, pouvoir, argent… Sa seule motivation est de faire changer le regard porté sur les juifs.
Quelques rappels : Au départ, les juifs ont pratiqué les métiers interdits aux catholiques, ils n’avaient pas le droit de posséder une terre, ni de travailler pour la cité. Ils se sont donc orientés vers les métiers d’argent.
A noter ici, leur participation au développement de la richesse du pays. Pour Arcachon c’est Emile Pereire qui financera la Ville d’Hiver !

FEMME AVENIR remercie Mr le Rabbin Eric-Meyer Aziza de la synagogue d’Arcachon, aussi aumônier des prisons et aumônier militaire d’avoir répondu à son invitation.




Une femme à l’honneur : Florence Picard


Une femme à l’honneur : Florence Picard, maire de Coyviller, Vice-Présidente de la Communauté de Communes des Pays du Sel et du Vermois, et Présidente de l’Association des Maires Ruraux de Meurthe et Moselle.

En 2014, elle habitait à Saint Nicolas de Port (8 000 habitants) et organisait les fêtes des voisins ; elle sympathise avec le Maire à l’occasion de ces manifestations et s’engage sur sa liste aux municipales, suite au désistement d’une femme enceinte. Elle devient présidente de l’association de soutien au Maire, qui passe de 60 à 120 adhérents.

En 2019, enceinte de son 3e enfant, elle a besoin d’une maison plus grande et déménage avec sa famille à Coyviller, commune de 150 habitants, alors qu’elle est dans son 8e mois de grossesse.

Elle est rapidement contactée pour faire partie de la nouvelle équipe municipale, puis sollicitée pour devenir maire, poste auquel elle est élue à l’unanimité.

Pendant la crise sanitaire COVID, elle prend ses marques dans ses nouvelles fonctions, avec un nourrisson de 2 mois à gérer. Elle souligne la difficulté pour les mères de prendre un congé parental avec 390 € / mois ; pourtant elle le renouvelle d’un an.

Avec son équipe municipale composée de 11 personnes, elle s’engage dans la transformation de la commune et s’attache à créer de la cohésion entre les élus municipaux. En qualité de Maire, elle perçoit une indemnité mensuelle de 830 €.

Après s’être autant investie dans sa commune, elle n’a plus la motivation pour travailler dans la banque et démissionne. De son côté, le Maire de Bénaménil devient Président de la Communauté de Communes de Lunéville à Baccarat, et il lui propose de devenir son Directeur de Cabinet, poste qu’elle accepte.

Suite à la démission d’un élu de la Communauté de Communes des Pays du Sel et du Vermois, elle devient Vice-Présidente en charge de « l’Habitat, Aménagement du Territoire et Mobilités ». Cette nouvelle fonction lui permet de siéger à la Multipôle Nancy Sud Lorraine.

Florence Picard évoque les contraintes auxquelles sont soumis les maires des petites communes : pas de service, une secrétaire 7h/semaine, une équipe dont il faut identifier les compétences, … elle est heureusement soutenue par Thibault Bazin, député de la circonscription.

La commune doit effectuer de nombreuses demandes de subvention pour pouvoir financer ses projets ; aussi, Madame le Maire contacte l’association des Maires Ruraux de Meurthe et Moselle (AMR 54). Elle s’investit dans l’association et suite à la démission du Président, elle prend la Présidence et développe la structure. En 1 an, l’AMR 54 est passée de 120 à 228 adhérents ; il faut savoir que le département de Meurthe et Moselle compte 530 communes rurales sur un total de 591.


» Lire la suite




En cette année 2024 tournons-nous vers un avenir à construire


En cette année 2024 tournons-nous vers un avenir à construire, ensemble dans ce monde agité -économiquement, politiquement, humainement.

Courage, persévérance mais aussi espoir seront nécessaires MAIS...

Être la France ça en vaut la peine !

Aussi, Les FEMME AVENIR fidèles à leurs valeurs ancreront dans chacun de leur engagement cette culture dont elles sont fières et ce afin de contribuer, une fois encore, à leur mesure, au rayonnement de la Nation.




QUI EST SAINT NICOLAS ?


Femme Avenir 54 a eu le plaisir de recevoir Luc BINSINGER, Maire de Saint Nicolas de Port, 1er Vice-Président de la Communauté de Communes des Pays du Sel et du Vermois et Conseiller Départemental pour évoquer le thème qui fait la renommée de sa ville : « Saint Nicolas : identité, fêtes locales et traditions ».

Saint Nicolas nait vers 270 à Patare (Asie Mineure) ; il est désigné évêque de Myre vers 300 et meurt le 6 décembre 343. En mai 1087, on assiste à la translation de ses reliques dans la Basilique San Nicola de Bari. Ainsi, des festivités ont lieu vers le 9 mai chaque année. Régulièrement, le gouvernement turc se plaint en disant qu’on lui a pris les dites reliques.

Albert de Varangéville ramène une phalange de Saint Nicolas en Lorraine en 1098 et la 1ere église est construite en 1 101 à Saint Nicolas de Port. Vers 1240, le Sire de Réchicourt est libéré après une prière solennelle à Saint Nicolas. Il se réveille sur le parvis de l’église et depuis, une procession a lieu chaque année à sa demande. En 2023, aura lieu la 777e procession ; celle-ci a toujours lieu le samedi le plus proche du 6 décembre, fête de la Saint Nicolas.

Après la victoire de la bataille de Nancy en 1477, on construit alors une grande église en témoignage de la reconnaissance du Duc René II (de 1481 à 1560). Elle sera consacrée basilique en juin 1950 par le Pape Pie XII. Au cours de l’Histoire, la basilique connaitra plusieurs incendies et les bombardements en 1940 ; 1/6e sera d’ailleurs détruit.


» Lire la suite




La délégation Femme Avenir BASSIN au Sénat


La délégation Femme Avenir BASSIN menée par sa présidente et vice présidente nationale Claire Marescot à laquelle s’est jointe la présidente nationale a été reçue au Sénat ce 25 octobre 2023.

Une journée dont les participantes venues en nombre ont pu à l’invitation et en présence de la Sénatrice Florence Lassarade que nous remercions évoquer tout au long du déjeuner à la Questure les sujets chers à Femme Avenir et qui restent d’actualité : La famille, La conciliation vie familiale vie professionnelle, l’égalité professionnelle, l’éducation mais également des violences …

Nos vifs remerciements vont également au Président du Sénat, Gérard Larcher lequel gardant fidélité à nos idées a su ce même jour, nous accorder un temps d’échange.

La vie se numérise de plus en plus, notamment avec la démarche « Action Publique 2022 » lancée par le gouvernement qui vise à dématérialiser les services les plus courants. Beaucoup de personnes sont ainsi écartées d’informations pourtant essentielles et l’administration ne tient pas toujours compte de cette exclusion. Aujourd’hui, on est un « laissé pour compte » quand on ne sait pas se servir du numérique.




La fracture numérique


Femme Avenir Meurthe et Moselle a eu le plaisir de recevoir Jean-Marie Mizzon, Sénateur et Président de l’association des Maires Ruraux de Moselle, pour évoquer la question de la fracture numérique.


En préambule, Jean-Marie Mizzon rappelle les principales missions des sénateurs : voter les lois et contrôler l’action du gouvernement. C’est dans ce cadre qu’en 2020, il a présidé une mission d’information concernant la lutte contre l’illectronisme (les illettrés du numérique) et l’inclusion numérique.

Contexte : 14 millions de Français ne savent pas se servir des outils informatiques et 1 personne sur 2 n’est pas à l’aise dans ce domaine. Toutes les strates de la population sont concernées par ces difficultés d’accès : les seniors, les jeunes, mais aussi certains salariés. Pourtant, on assiste à une dématérialisation généralisée des services publics.

Le rapport d’information énonce 45 propositions articulées autour de 7 axes de travail ; si la plupart ont été mises en œuvre partiellement ou totalement, il reste d’importants moyens à prévoir pour permettre l’inclusion numérique de tous.

La vie se numérise de plus en plus, notamment avec la démarche « Action Publique 2022 » lancée par le gouvernement qui vise à dématérialiser les services les plus courants. Beaucoup de personnes sont ainsi écartées d’informations pourtant essentielles et l’administration ne tient pas toujours compte de cette exclusion. Aujourd’hui, on est un « laissé pour compte » quand on ne sait pas se servir du numérique.


» Lire la suite




« TÉMOIGNAGE » : Quelles motivations pour accueillir une famille ukrainienne ?


Dîner débat avec Guylaine Trouvé, adhérente Femme Avenir 54, Michel Antoine (qui ont accueilli des déplacés ukrainiens) et Sasha, avocate de Zaporijjia, maman de 2 petits garçons, en France depuis 15 mois.

Leurs témoignages émouvants ont permis de mieux comprendre le processus d’accueil, les difficultés concernant les démarches administratives, les liens indéfectibles qui se créent entre ces familles …

Sasha a appris le français et a tenu à faire son intervention dans notre langue. Elle vient de Zaporijjia, ville au sud-est de l’Ukraine (746 000 habitants). La guerre a surpris les Ukrainiens, le 24 février 2022 à 5 h du matin. Le bruit des explosions est un choc car personne ne pouvait pas croire que la guerre était possible au 21e siècle en Europe.


» Lire la suite




INVITATION


Nous vous accueillerons dans un lieu prestigieux pour une invitation au voyage, au travers des peintures d'Arnaud ASKOY.




FRANCAISES ! 1944-1988 et après … ET DEMAIN


« Les françaises au Moyen- Age étaient des citoyennes à part entière.

Elles avaient les mêmes droits que les hommes et pouvaient voter ...

Leurs acquis médiévaux leur seront retirés durant la Renaissance et jusqu’au 20ème siècle elles seront des mineurs.

Grâce à l’Ordonnance d’Alger du 21 avril 1944, accordant aux femmes le Droit de vote et d’éligibilité par cet acte le Général de Gaulle nous a ré-ouvert la porte à l’égalité.

A vous mesdemoiselles et mesdames, chères trentenaires et quadra d’être curieuses ! Sachez remonter le temps, bien que juste derrière nous toutes, à l’échelle de la société.

Car tout simplement c’est entre 1958 et 1976 que les femmes ont pu, peu à peu reconquérir leurs droits ; En matière de réforme : des régimes matrimoniaux, de la libéralisation de la contraception, de l’autorité paternelle changée en autorité parentale, de la loi sur le principe de l’égalité de rémunération pour travaux de valeur égale …

Comme en 1972 les femmes sont admises à entrer à l’Ecole Polytechnique ce le sera en 1973 à H.E.C

Par la suite des mesures entre 1976 et 1988 n’ont fait que compléter celles entre 1958 et 1976.

AUJOURD’HUI Si les femmes peuvent marcher « du même pas » que celui des hommes …Merci à toutes ces combattantes et résistantes dont nous sommes aussi aujourd’hui mesdames et mesdemoiselles vers quelle destinée conduisez-vous nos héritières …… »




Parlement Européen de Strasbourg


Des membres de la délégation Femme Avenir 54 ont visité le Parlement Européen à Strasbourg, et assisté à une séance plénière.
Ils ont également pu échanger avec Fabienne Keller, ancienne Maire de Strasbourg, députée européenne et questeure.

Le Parlement Européen vote les textes mais n'a pas de pouvoir de décision si ceux-ci ne sont pas adoptés par la Commission et le Conseil. Cela nécessite donc un processus de dialogue très long.
La France compte 79 députés élus pour 5 ans ; les prochaines élections auront lieu entre le 6 et le 9 juin 2024. Au total, ce sont 705 députés qui siègent au Parlement Européen.

Des femmes politiques ont joué un rôle important au sein de cette institution : Simone Veil, Louise Weiss, ...

Fabienne Keller s'investit plus particulièrement sur les textes relatifs à la justice, à l'état de droit, aux questions d'immigration, ...






LE 116 006, en complément du 39 19 dédié aux violences conjugales


Au cours de ce diner-débat, Anne Sophie Gavriloff, déléguée départementale Femme Avenir 54 et Vice présidente nationale, a le plaisir de présenter l’association France Victimes 54, dont elle est Présidente depuis 2017.

Cette association d’aide aux victimes est membre de la Fédération France Victimes (130 associations sur le territoire national) et agréée par le Ministère de la Justice pour l’aide aux victimes. Son champ de compétences est large : toute infraction pénale : violences, vols, accidents de la circulation, terrorisme, catastrophes naturelles, sinistre de santé publique, accidents collectifs …

 

En 2022, 4 396 victimes ont été aidées par France Victimes 54 (2 300 en 2018, 3 600 en 2020) : 2 709 femmes (62 %) et 1 560 hommes. Concernant les infractions, on note 2 862 atteintes aux personnes (65 %), 1 234 atteintes aux biens, 300 accidents de la circulation et autres infractions. 7 268 entretiens ont été réalisés et 3 443 diligences menées auprès des juridictions, des services d’enquête, des avocats …

Concernant les violences conjugales, l’historique récent est le suivant :
Grenelle des violences conjugales en septembre 2019,
Loi n°2019-1480 du 28 décembre 2019 visant à agir contre les violences au sein de la famille (recours renforcé aux ordonnances de protection, généralisation du bracelet anti rapprochement, logements réservés aux victimes, recours plus important au téléphone grave danger …)
Loi du 30 juillet 2020 : suspension du droit de visite et d’hébergement pour le parent violent, dérogation à l’obligation de secret médical pour les professionnels de santé …

Plus récemment, trois textes sont venus renforcer le dispositif de protection des victimes et de leurs enfants :
9 février 2023 : Proposition de loi visant à renforcer l’ordonnance de protection, adoptée par l’Assemblée Nationale en 1ere lecture,
9 février 2023 : Proposition de loi ayant pour objet de mieux protéger les enfants victimes et co-victimes de violences intrafamiliales, adoptée par l’Assemblée Nationale en 1ere lecture,
Loi du 28 février 2023 créant l’aide universelle d’urgence pour les victimes de violences conjugales (deux conditions sont requises : des violences commises par le ou l’ex conjoint, partenaire, … + preuve des violences conjugales par un des documents suivants : ordonnance de protection, récépissé de dépôt de plainte ou signalement adressé au Procureur). Ce texte entra en vigueur au plus tard le 1er décembre 2023.

» Lire la suite



Hommage à Christiane PAPON Présidente d’Honneur, du CFEI FEMME AVENIR


Femme engagée, femme politique reconnue, simple et à l’écoute de tous, fidèle en amitié tu as su jusqu’à ton dernier souffle avoir une attention particulière pour ce grand mouvement féminin gaulliste dont tu as été la présidente.

Elue le 6 novembre 1975 tu succèdes à Florence d’HARCOURT.

Tu n’auras de cesse de faire grandir cette association Ô combien « historique » et tellement « moderne » comme j’aime à la présenter.

Ta volonté de poursuivre l’action de notre Mouvement crée en 1965 s’est enrichie de cette pugnacité afin de susciter plus de candidatures féminines en prévision des futures élections.

Tu as su faire œuvrer les adhérentes sur entre autres, les thèmes de Toulon : emploi, orientation et formation professionnelle des femmes, famille, retraite des mères de famille tout en nous penchant sur le problème agricole …

Retracer une infime partie ton parcours ne peut s’entrevoir sans l’intérêt que les plus hautes autorités de l’Etat ont accordé et peuvent accorder aux travaux de FEMME AVENIR, comme en 1978 à la demande du Premier Ministre Raymond Barre d’établir un dossier qui rassemblera par ordre prioritaire les mesures urgentes à prendre pour changer la situation des femmes dans la vie contemporaine française.

Pendant 13 ans tu as veillé à nous transmettre un Héritage que les présidentes qui t’ont succédées ont su selon leurs personnalités entretenir et adapter aux circonstances*.

Les FEMME AVENIR ne peuvent pas oublier celle qui au-delà des honneurs qui lui ont été rendus Grand Croix dans l’Ordre National du Mérite, Commandeur de la Légion d’Honneur, fut et reste une présidente avisée, clairvoyante, généreuse qui à maintes reprises su choisir, même contre son intérêt personnel la voie de l’audace, de la générosité, du courage pour tout simplement engager « le combat pour l’essentiel ».

Hommes et Femmes qui accordent, encore aujourd’hui, à notre mouvement leur confiance t’expriment leur reconnaissance.

Souvent tu m’as répété « continuez cette révolution silencieuse et préparez l’avenir qui comme le dit si bien Teilhard de Chardin « tout ce qui monte converge inévitablement ».

Aussi, A toi mon amie, dans la fidélité aux convictions et le dévouement au nom de l’intérêt supérieur !

 
* Michèle Baron, Maryvonne Trouvain, NoëlleDewavrin, Cécile Renson, Maryse Viseur



Déjeuner débat autour du roman policier avec Jeanne Faivre d’Arcier


Accueillie par Christine Denis et Marie-Jo Billet du bureau de FEMME AVENIR BASSIN notre invitée nous livre son « aventure » de romancière, nouvelliste.

Jeanne Faivre d’Arcier a sillonné le monde arabo-musulman, Syrie, Irak, Afghanistan, l’Inde et l'Asie du Sud Est. La découverte d’autres cultures a fortement imprégné son oeuvre (les mythes indouistes dans le 2eme volet de la trilogie) La réussite des 2 premiers volets de la trilogie lui donne des ailes, elle se lance alors en 2001, avec succès dans les romans policiers, adultes d’abord puis en 2004 pour les jeunes.

Écrire pour les enfants, c’est se remettre en cause, s’oublier en tant qu’auteur pour adopter leur langage, leurs codes ; c’est aussi pouvoir les rencontrer, faire des ateliers avec eux. Ses projets d’écriture Une suite à « L’inconnu du jardin public » (2022) qui ouvrirait une 2eme série de livres mais elle ne s’est pas encore mise à la construction de cette histoire Un roman policier cocasse à sortir en mars 2023.dans la même veine que les romans d’Agatha Raisin. Roman sur la résilience, les amitiés féminines.

» Lire la suite



2023 va succéder à 2022 ...


2023 va succéder à 2022 … les épreuves seront encore au rendez-vous et pour relever ces défis qui nous attendent, chacune et chacun d’entre nous est appelé à veiller et à s’engager afin de préserver l’UNITE, de vivre pleinement et de défendre nos VALEURS FONDAMENTALES à faire partager, AIMER et VIVRE tout simplement la FRANCE en grand.



 

 

 
  A propos de Femme Avenir

Ce site internet est édité par :

Femme Avenir


» Contactez-nous en nous envoyant un mail
 
  Mentions légales

» Informations légales et cookies
 
  Parlez de nous, partagez sur le web

     

 

 
  Site web réalisé avec le CMS Rapido Web. ©2024 Femme Avenir, tous droits réservés.
Site développé par la société innovation Partners